Les Planchers de Bois Franc Wickham
Rehaussez votre décor

Rien ne vaut le confort et la chaleur d’un plancher de bois franc. Avec Planchers de bois franc Wickham, vous éprouverez l’extraordinaire sensation d’avoir la forêt sous vos pieds. Plus que tout, vous procurerez un cachet unique à votre décor.

Méthode de pose

1. INSTRUCTIONS D’INSTALLATION DE PLANCHERS DE BOIS-FRANCS

L’installation du produit de bois-francs implique systématiquement l’acceptation de ses imperfections apparentes à moins que le propriétaire ou l’installateur ait signifié ceux-ci au vendeur avant sa pose.

Le plancher de bois naturel est un produit unique en son genre qui se distingue de par les variations dans le grain du bois et la couleur de ses fibres. Ces variations ne constituent aucunement un défaut.

L’industrie prévoit une marge d’erreur de 5 % pour les imperfections naturelles et les défauts de fabrication. Avant l’installation du plancher, l’installateur doit inspecter attentivement les lamelles pour le grade, la couleur, la qualité de fabrication et la finition du produit afin de s’assurer que le produit est conforme.

L’installateur doit effectuer une sélection raisonnable et couper, éliminer ou installer dans un endroit moins visible toute pièce déficiente.

Prévoir un surplus de 5 % de la surface à couvrir afin de compenser pour la perte due à la coupe.

Avant la pose d’un plancher de bois, l’installateur doit déterminer que l’environnement du site de travail ainsi que l’état et le genre de sous-plancher rencontre ou dépasse toutes les exigences énoncées dans les instructions d’installation.

Toute lame de plancher installée sera considérée comme acceptée par l’installateur et le propriétaire, que ce dernier soit présent ou non au moment de l’installation.


a) PRÉPARATIFS AVANT LA POSE

Lors d’une nouvelle construction, le plancher de bois franc devrait être un des derniers éléments à être installé. Tous les travaux impliquant l’eau ou qui génèrent de l’humidité (plomberie, plafond acoustique, pose de joints sur panneaux muraux, etc.) devraient être complétés avant l’installation du plancher de bois. Le béton et le plâtre devront avoir durci et vieilli durant une période minimum de 60 à 90 jours. Les matériaux doivent être secs. Les systèmes de chauffage et de ventilation devraient être entièrement fonctionnels; maintenir une température constante de 19-22°C (66-72°F) dans la pièce, ainsi qu’une humidité relative constante entre 45 et 55 %.

La teneur en humidité du sous-plancher idéale est de 8 à 10 %, mais ne doit pas être supérieure à 12 %. L’écart entre le sous-plancher et les lamelles de bois ne doit pas excéder de plus de 4 %. Pour les lamelles de 4” et plus de largeur, l’écart entre le sous-plancher et les lamelles de bois ne doit pas excéder de plus de 2 % le taux d’humidité interne des lamelles.

Les boîtes de plancher doivent être au site de travail au moins 72 heures avant la pose. Ne pas ouvrir les boîtes avant de débuter les travaux. N’entreposez jamais les boîtes dans un endroit inadéquat tel qu’un cabanon, un garage non-chauffé ou dans un sous-sol.

Il n’est pas conseillé d’installer un plancher de bois-franc au sous-sol, ni au-dessus d’un système de chauffage radiant.


b) SOUS-PLANCHER

Les types de sous-plancher approuvés sont un contreplaqué d’une épaisseur minimale de 15 mm (5/8 po), un panneau OSB de 20 mm (¾ po) bien cloué sur les solives centrales du plancher espacées de 40,6 cm (16 po), une dalle de béton avec un sous-plancher approuvé (bois sous rails et chape), un plancher de bois déjà en place (installé à angle droit).

Le sous-plancher doit être propre. Il doit être structurellement solide (vissé fermement sur les solives afin de prévenir les craquements). La surface doit être au niveau : un écart maximum de 3,17 mm sur 1,8 m (1/8 po sur 6 pi) est acceptable.


c) INSTALLATION

• Les outils nécessaires à l’installation sont les suivants : cloueuse pneumatique, scie à onglets, scie sauteuse, perceuse, équerre, ruban à mesurer, cordeau à tracer, marteau, marteau de caoutchouc, chasse-clou, niveau, aspirateur, lunettes de protection, ensemble de retouche.

• Il est conseillé d’installer un pare-vapeur sur la surface entière.

• Tracez une ligne de départ pour s’assurer que la première rangée soit droite et d’équerre.

• Prévoyez un espace d’expansion d’environ 13 mm (1/2 po) à 19 mm (3/4 po) entre les lamelles et les murs afin de permettre au bois de réagir aux variations d’humidité.

• Utilisez les lamelles provenant de différentes boîtes et les mélanger afin d’assurer un bon assortiment de couleur, de longueur et d’apparence.

• Selon la cloueuse utilisée, les premières rangées devront être clouées à la main jusqu’à ce que vous ayez suffisamment d’espace pour utiliser la cloueuse pneumatique en utilisant des clous de 5 cm (2 po).

• Les lamelles doivent être clouées à tous les 20 à 25 cm (8 à 10 po) et à une distance minimale de 5 cm (2 po) du bout des lamelles.

• Assurez-vous de décaler les extrémités des lamelles d’au moins 15 cm (6 po) du bout des planches adjacentes afin d’éviter que les joints d’extrémités ne se chevauchent.

• Les dernières lamelles devront être installées de la même façon que les premières.



2. PRÉSERVATION ET ENTRETIEN

Le maintien d’un environnement climatique stable est le secret d’un plancher bien préservé. Il est primordial de maintenir une température intérieure entre 19-22°C (66-72°F) ainsi qu’une humidité relative se maintenant entre 45 % et 55 %.

• Utilisez des tapis devant les accès extérieurs pour retenir les saletés et l’humidité. Évitez les tapis dont l’endos est fait de mousse ou caoutchouc, car ils peuvent endommager le verni.

• Utilisez des protecteurs de feutres pour les pattes de meubles afin d’éviter les égratignures.

• Ne jamais nettoyer un plancher à grande eau. L’humidité excessive est dommageable pour le bois.

• Utilisez l’aspirateur, une vadrouille sèche ou un balai.

• Absorbez rapidement avec un linge les dégâts d’eau ou d’autres liquides.

• Ne jamais appliquer de cire.

• Évitez de porter des talons hauts sur le plancher de bois franc.

• Les griffes d’animaux, entre autres, peuvent causer des égratignures.